Navigation bar
  Start Previous page  8 of 83  Next page End  

 

Dimanche 08 juillet

74 km 17.9 km/h 4 h 10

Banyuls-sur-Mer - N 114 - Cap Cerbère - Frontière France Espagne - N 260 - Porbou - Marzà - Castello d'Empuries - Sant Pere Pescador - L'Armentera - Montiro

Tom : Réveil à 4 h 15 du matin pour que Greg prenne son train à 5 h 57. Levé à 5 h 15. Greg part vite pour ne pas rater son train mais Nico et moi le rejoignons rapidement. Il s'est arrêté et comme il n'a pas mal au poignet décide de ne plus partir. Retour donc au campement, petit déjeuner et redodo à cause de moi. Vers 11 h 00, tous à la gare pour voir si Greg ne peut pas nous suivre en train pendant 4 ou 5 jours. Après avoir examiner toutes les solutions, Greg décide finalement de rentrer sur Lyon en TER. Il prend le train à 12 h 37 (il rentrera sur Lyon le soir, dormira à l'INSA chez Craby au G et rentrera chez lui à Chartres avec ses parents). 

A Chartres il se décide finalement à faire une radio de son poignet : il était cassé ! Enfin c'était pas une grosse cassure, juste un os fellé mais bon, un peu chaud pour aller jusqu'à Dakar comme ça tout de même.

 Nico : Départ avec Tom pour l'Espagne. Ca monte, il y a des petits cols, c'est le plein cagnard mais les paysages sont superbes car on arrête pas de monter avant de plonger sur la mer. Vent de face pour finir. Ca y est, on est en Espagne et on continu de longer la côte Vermeille, c'est vraiment super beau. Ensuite on commence à s'enfoncer dans les terres et on se pomme presque car il y a beaucoup moins de panneaux qu'en France. On cherche un distributeur de monnaie pour retirer de l'argent car on a pas de pesetas. Assez dur à trouver mais après avoir tourner un peu en rond on y arrive. Tom tire 40000 Pesetas et on va au Spar acheter de la bouffe. On ne comprend rien à ce que dit la caissière car ni moi ni Tom ne parle espagnol (seul Greg parlait espagnol). Heureusement le prix est marqué sur la machine. On dira juste : gracia, adios. On trouve à dormir dans un verger de pomme juste à côté d'un tout petit village même pas marqué sur la carte : Montéo.

Tom : Le soir, visite du village typiquement catalan (église du 12ème siècle, puis café au retour). Nuit à la belle étoile et premier jour sans se laver depuis le départ. C'est pas mal la déprime depuis le départ de Greg mais on continuera quoiqu'il arrive.

Previous page Top Next page