Navigation bar
  Start Previous page  64 of 83  Next page End  

 

Dimanche 02 septembre

Piste de sable - 2ème nuit dans le désert - km 38 sur 120 km de piste

Tom : Décollage le matin de bonne heure. Au revoir à tout le monde après avoir laissé 2 aspirines et 1 paire de chaussettes. Ca ne roule pas trop mal, mais ça secoue. Nico crève 2 fois en 1 km. On n'est pas sûr d'avoir pris la bonne piste (enfin la plus courte). On aide un 4 x 4 pour la galerie. Repas et sieste sous un abri de fortune : au-dessus de réservoirs d'eau vides, il y a des bouts de chiffons sur une cage en ferraille pour faire de l'ombre. On repart assez tôt car la place n'est pas confortable et je suis assez énervé, je viens de rayer mes lunettes de soleil. Au bout de 10 min, Nico s'arrête, son porte-bagages avant droit vient de casser. Le moral en prend un coup. Réparation de fortune et nouvelle répartition du poids dans les sacoches. On repart. Dans la montée, coup dur pour moi. 500 m après la fin de la montée (qui n'en finissait pas), on voit un des trois camions qui nous avait doublés couché sur le côté gauche. Les tonneaux de fuel dans l'eau. Pas de stress, quelqu'un les dépannerait le lendemain. Le mec sur la benne et la chèvre ont du faire un sacré plongeon. 14 tonnes au lieu de 10 et la marche de terre mal négociée. On s'arrête un peu plus loin pour admirer le lever de la lune. Dodo au poste de gendarmerie au niveau du choix des 2 pistes pour aller à Atar.

Previous page Top Next page