Navigation bar
  Start Previous page  42 of 83  Next page End  

 

Samedi 11 août

P 32 - Taroudant - 7018 - 7016

Tom : réveil à 6H00 par les mouches sur la terrasse. Petit déjeuner à se péter le ventre : pain, confiture d'abricot dans de l'huile d'olive, beurre et thé à la menthe. Le tout pris dans le jardin sur l'herbe. Ensuite on visite le verger de l'exploitation : oliviers, clémentiniers, orangers et citronniers. On reconnaît ces derniers car ils ont des feuilles plus grosses que les orangers. Petite photo avant le départ avec notre hôte, grands remerciements et c'est reparti pour Taroudant. Au bout de 2 km on se met en tenu de cycliste et on vidange (ça fait du bien mais c'est douloureux). Arrivé à Taroudant, direction le centre ville au milieu des remparts de la ville. Achat de cartes postales, il y a la collection triangle, la seule qui soit bien. Ensuite, promenade dans le souk. Achat après de rude négociation mais pas encore assez poussées apparemment d'un parfum sous forme de pierre et aussi d'un encens sous forme de pierre. 12H00 : il fait chaud et il faut trouver de l'ombre. On prend un coca et un sandwich à 15 dirhams à Chaam, c'est bon et moins cher que de se faire à manger soi même. On s'arrête vite fait sur une petite place où il y a de l'ombre. Je visite presque tous les magasins de la place, c'est super sympa. Tout le monde veut que j'aille le voir pour me vendre quelque chose. Pour le plaisir je descends le prix d'une théière plaqué argent de 250 à 100 dirhams puis finalement à 90 dirhams. Nico a trouvé des petits tabourets pour s'asseoir et tout le monde vient discuter avec nous, je le rejoins c'est sympa. On a du atteindre les 43 ou 44 ° C à l'ombre car il y a des nuages de temps en temps aujourd'hui. En fait avec cette chaleur, on a envie de ne rien faire si ce n'est de glander tranquille à l'ombre à discuter comme aujourd'hui. On repart, on se prend un Hawaï, on téléphone aux parents et on sort en prenant direction Agadir. On n'arrive pas à trouver de place pour dormir car ce sont de grandes propriétés et de grands vergers fermés. On voit finalement un peu de place autour de transformateurs de la CNE (EDF marocaine). On demande au gars qui est le gardien de la centrale si on peut dormir par là. L'endroit qu'il nous indique n'est pas super et on décide de continuer plus loin. Quelques minutes après, le gardien nous rejoint avec sa mobylette pour nous dire que sa femme est d'accord pour que l'on dorme chez lui. On le suit donc. On prend notre première douche chaude du Dak, c'est vraiment agréable. On se rase aussi. Par contre il fait tellement chaud que c'est un vrai sauna dans la salle de bain. Ensuite il nous demande si on veut manger un couscous ou une tagine. On choisit la tagine car on ne connaît pas trop et je n'aime pas trop le couscous. En attendant on regarde la télévision et on mange des truffes au chocolat et des biscuits (c'est vraiment le luxe). Apparemment EDF c'est partout pareil... Il a le câble et c'est carrément bien. C'est un décodeur pirate qu'il a en fait et il a vraiment une tonne de chaînes. On regarde Eurosport et MTV. La tagine arrive, c'est du mouton, des pruneaux, des oignons et des frites. On mange ça à la main avec du pain imbibé de sauce. C'est vraiment très bon. On se couche dans le salon vers 23H30. Il fait trop chaud et vu que je n'arrive pas à dormir je rédige le journal de bord jusqu'à 00H30. La grand-mère essayait de dormir dehors. Le gamin de 7 ans ne faisait que de pleurer car il avait trop chaud.

Previous page Top Next page